Journées européennes du Patrimoine

Autour de l’exposition « Pirogues – Todjivu » – 17 et 18 septembre 2022

VISITES EN AUTONOMIE DU MUSÉE

De 14H à 18H le 17 et 18 septembre. Il est possible (et recommandé) de réserver en avance votre venue, sur le créneau horaire souhaité.

Tarif : 6 € dès 10 ans.

Samedi 17 septembre

Dimanche 18 septembre

Nota Bene – Notre politique tarifaire : Un tarif exceptionnel vous est proposé pour un montant de 6 € (adultes et enfants de plus de 10 ans) pour ce week end, par tranches horaires.

Le Château Vodou est un musée privé, géré par une association à but non lucratif. Pour des questions de frais de gestion, l’entrée ne pourra donc pas être complètement libre ces jours là.

VISITES GUIDEES DE L’EXPOSITION « PIROGUES-TODJIVU »

Durée : 1h environ

Visite adulte

Dimanche 18 septembre à 11H
Tarif unique : 11€


Sur réservation

Visites en famille, dès 6 ans


Samedi 17 septembre à 14H30
Tarif + de 11 ans : 11€
Tarif – de 11 ans : 6€


Sur réservation

CONFERENCE : Serpent sacré et cultes vodou

Samedi 17 septembre à 17H 
Par Jean Yves Anézo, guide-conférencier au musée
Entrée libre

 

Parmi les images divines marquantes, tout autour du globe, celle du serpent tient une place primordiale. Dans la religion des vodou c’est « Dan » qui occupe cette place.
Il est le vodou de la vie par excellence, du bonheur et de la prospérité. Mais son association à l’arc-en-ciel lui confère la fonction fondamentale de lier entre eux les trois éléments que sont l’eau, la terre et le ciel.
Sa représentation peut se métamorphoser en crocodile. On le voit souvent également accompagner les représentations d’une autre divinité remarquable : Mamy Wata (divinité des océans).
Il accompagne Loko, vodou de l’arbre sacré Iroko. L’association singulière du serpent et de l’arbre, tout comme le symbole de « l’Ouroboros », se rencontre ailleurs que dans la région du Sud Bénin.
Nous reviendrons sur ce sujet et présenterons cette grande et remarquable divinité du
panthéon vodou qui fait l’objet d’un culte soutenu, et qui voit sa puissance interpellée
notamment par les pirogues et les crocodiles présentés dans l’exposition temporaire « Pirogues – Todjivu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page