Vendredi 13, une soirée ensorcelante : découvrez l’exposition temporaire !

Vendredi 13, une soirée ensorcelante :

 Découvrez en avant-première la nouvelle exposition temporaire du Château Vodou  le vendredi 13 mars de 18H à 23H.

Visite en autonomie avec quelques explications de nos commissaires d’exposition qui vous accueilleront sur place.

Créneaux de visite à 18H, 19H, 20H, 21H et 22H.

Tarif unique pour la soirée : 3 € dès 6 ans.

L’EXPOSITION : MAGIE RELIGIEUSE ET POUVOIRS SORCIERS 

Croyances et représentations de l’invisible entre Rhin supérieur et Afrique vodou

Du 11 mars au 29 novembre 2020

Château musée Vodou

La magie et les pouvoirs sorciers sont au cœur de nombreuses civilisations et conservent pourtant énormément de mystères. La manipulation des puissances, des forces, des esprits, par des femmes et des hommes chargés de pouvoirs occultes leur permettant de communiquer avec les forces qui régissent le monde, vise la plupart du temps à répondre à une menace, à un traumatisme ou simplement, aux questionnements du quotidien. La magie et ses pratiques sont un miroir qui reflète les émotions et désirs les plus profonds d’un individu mais aussi le contexte spirituel, géographique et culturel de toute une société à une période donnée.

Magiciennes, sorciers, guérisseurs, rebouteuses, devins, désenvoûteuses, exorcistes… Qui sont-ils, qui sont-elles et quels rôles leurs sont accordés ? Quels sont leurs outils, leurs apparats ? L’exposition « Magie religieuse et pouvoirs sorciers » sonde la magie et ses acteurs, du Rhin supérieur à l’Afrique vodou et déconstruit une réalité composée d’une multitude de pratiques et de croyances à travers le temps et les continents.

Exposition conçue par l’équipe du Château Vodou.

Les objets de l’exposition :

Ecomusée d’Alsace

Musée Alsacien de Strasbourg

Musée du Pays de Hanau de Bouxwiller

Château Vodou de Strasbourg

Collection privée Heidinger

Collection privée Leser

Collection privée Macchi

Exposition temporaire : 6 € – Du mardi au dimanche, de 14h à 18h.

Crédit photo : Pascal Beck

Retour haut de page