Exposition temporaire « Magie religieuse et Pouvoirs sorciers »

MAGIE RELIGIEUSE ET POUVOIRS SORCIERS 

Croyances et représentations de l’invisible entre Rhin supérieur et Afrique vodou

Du 11 mars 2020 au 28 février 2021 (exposition prolongée)

Il est des notions cernées par le secret.

Des représentations partagées par des milliers de personnes sans qu’elles ne soient précisément définies.

Des conceptions du monde qui échappent à la rationalité mais qui participent pleinement aux relations humaines …

 La magie et les pouvoirs sorciers sont au cœur de nombreuses civilisations et conservent pourtant énormément de mystères.

La manipulation des puissances, des forces et des esprits qui régissent le monde, par des femmes et des hommes détenteurs de pouvoirs occultes vise la plupart du temps à répondre à une menace, à un traumatisme ou simplement, aux besoins du quotidien.

N’est ce pas là également un moyen de répondre collectivement à une inquiétude face à la mort ? De maîtriser une fatalité qui serait notre destinée ? De chercher des indices sur ce que réserve l’avenir ou d’organiser les relations humaines ?

La magie et ses pratiques sont un miroir qui reflète les émotions et désirs les plus profonds des individus mais aussi un contexte géographique, économique, culturel et spirituel de toute une société à une période donnée.

Magiciennes, sorciers, guérisseurs, rebouteuses, devins, désenvoûteuses, exorcistes… Qui sont-ils, qui sont-elles et quels rôles leurs sont reconnus ?

Les sorciers et magiciens manient les sorts, les esprits, mais n’ont ils pas également la possibilité voire la tentation de maîtriser les âmes de ceux qui viennent les consulter ? Quels sont les outils et les apparats d’un passeur de magie ? Que permet la composition des objets magiques qui les entourent ? Quels sens ont les paroles, les ingrédients, le végétal et les lieux qui interviennent dans la magie ? Existe-t-il de vrais sorciers et d’authentiques charlatans ?

L’exposition « Magie religieuse et pouvoirs sorciers » sonde la magie et ses acteurs dans le Rhin Supérieur et en Afrique Vodou, présente une réalité composée d’une multitude de pratiques et de croyances à travers le temps et interroge leur place dans ces deux aires culturelles.

Adeline Beck, administratrice

Exposition conçue par l’équipe du Château Vodou.

Exposition temporaire : 6 € – Du mardi au dimanche, de 14h à 18h.

Présentation de l’exposition :

L’exposition temporaire « MAGIE RELIGIEUSE ET POUVOIRS SORCIERS » se tiendra du 11 mars 2020 au 28 février 2021 dans les locaux du Château Vodou.

Cette exposition regroupe plus de 110 objets magiques et de rituels provenant de deux zones géographiques : l’Afrique Vodou et le Rhin supérieur. Les objets présentés proviennent de la collection de plusieurs passionnés de magie alsacienne ainsi que de plusieurs musées de la région. Les objets vodou proviennent des réserves du musée. Un programme de conférences, d’ateliers pour enfants et familles et de visites guidées vient enrichir celle ci.

La magie et les pouvoirs sorciers sont au coeur de nombreuses civilisations et conservent pourtant énormément de mystères. La manipulation des puissances, des forces, des esprits, par des femmes et des hommes chargés de pouvoirs occultes leur permettant de communiquer avec les forces qui régissent le monde, vise la plupart du temps à répondre à une menace, à un traumatisme ou simplement, aux questionnements du quotidien. N’est ce pas là également un moyen de répondre collectivement à une question de solitude face à la mort ? De tenter d’avoir un rôle actif dans une fatalité qui serait notre destinée ? De chercher en groupe des indices sur ce que l’avenir réserve ou d’organiser les relations humaines ? La magie et ses pratiques pourraient être vues comme un miroir reflétant non seulement les émotions et désirs les plus profonds d’un individu mais aussi le contexte spirituel, géographique et culturel de toute une société à une période donnée.

L’exposition « Magie religieuse et pouvoirs sorciers »sonde la magie et ses acteurs, du Rhin Supérieur à l’Afrique de l’Ouest et déconstruit une réalité composée d’une multitude de pratiques et de croyances à travers le temps.

La pratique magique, parfois considérée comme une transgression des comportements, a aussi pu être définie comme une insubordination à la religion et réprimée par des persécutions violentes. Pourtant n’est ce pas lorsque des brèches existent dans la religion que naît la magie ? Quel rôle a joué l’Église dans le discrédit de la pratique magique et de la pharmacopée ?

Le vodou africain et la magie dans le Rhin supérieur seront disséqués et dévoilés à l’oeil nu des visiteurs. Les luttes de pouvoirs et de forces, dans le monde visible et dans l’au delà, vous seront présentées durant cette exposition, ou tout du moins, ce qui peut être perceptible ! Pour le reste, à vous d’y croire…

Origine du projet

La magie n’est-elle qu’un moyen de jeter des sorts ou de protéger sa famille ? De contacter les esprits ou de désigner un bouc émissaire ? De livrer un combat du bien contre le mal ? Nombreuses sont les questions qui traversent l’esprit du visiteur lorsqu’il parcourt le Château Vodou de Strasbourg. La magie, omniprésente dans le vodou, questionne et bouleverse, suscite des angoisses terribles ou crée des espérances profondes.

Face à ces interrogations, la volonté de réaliser une exposition thématique sur la magie dans le Rhin supérieur et en Afrique de l’Ouest est venue naturellement à l’équipe qui entoure le musée. Ces croyances et ces pratiques peuvent sembler lointaines, perdues, d’un autre temps, lorsqu’on est alsacien, lorrain, allemand, suisse… Pourtant elles survivent et se cachent aujourd’hui encore dans nos contrées.

L’ÉQUIPE DE L’EXPOSITION

– Commissaires : Adeline Beck (coordination générale), Jean Yves Anézo, Michael Mailfert, Marc Arbogast  (chargés de conception scientifique).

– Présidence : Denis Leroy

– Comité de relecture scientifique : Maryse Simon, Jean Marie Husser, Marie Luce Arbogast

– Scénographie : Emilie Froelich

– Communication et graphisme : Ana Carolina Gonzalez Palacios

– Développement médiations : Louise Flouquet

– Traduction allemande : Max Thomé, Michael Mailfert

– Recherches médias et iconographie : Claire Chanty

– Illustrations : Julie Spagna

Les objets de l’exposition :

Ecomusée d’Alsace

Musée Alsacien, Strasbourg

Musée du Pays de Hanau de Bouxwiller

Château Vodou de Strasbourg

Collections privées M. Heidinger, M. Leser, M. Macchi,  M. Stemmelen

L’équipe s’est également entourée de partenaires scientifiques spécialistes du sujet magique (universitaires, historien(e)s, collectionneurs privés) :

  • HEIDINGER Raymond : Collectionneur privé, spécialisé en rites magiques, commissaire en 2017 pour les Ateliers de la seigneurie d’Andlau avec l’exposition SORCIERES ! Rites, croyances et persécutions en Alsace.
  • HUSSER Jean-Marie : Professeur émérite d’histoire des religions à la faculté des sciences historiques de Strasbourg, ancien directeur de l’Institut d’histoire des religions, doyen de la faculté des sciences historiques de 2007 à 2012, Membre de l’UMR 7044 Archimède Etude des civilisations de l’Antiquité: de la préhistoire à Byzance, Membre du Conseil de direction de l’IESR.
  • LESER Gérard : Historien folkloriste, ancien animateur régional à la Fédération des Universités Populaires d’Alsace, écrivain, conférencier, conteur. Président de la Société d’Histoire du Val et de la Ville de Munster, de Rencontres Transvosgiennes, de « Projets pour la Vallée » qui porte le festival de contes de la vallée de Munster.
  • SIMON Maryse : Docteure en histoire, spécialisée sur les procès en sorcellerie, Chargée de cours à l’Université de Strasbourg, Membre du Conseil de Laboratoire de l’EA3400, Membre du Comité Editorial de la revue Source(s).

Jusqu’à nouvel ordre le Château vodou est contraint de suspendre les évènements autour de l’exposition : conférences, ateliers…

Crédit photo (de haut en bas) : Dégorgeoir à grain, Musée Alsacien, Strasbourg – Plateau de divination du Fa, Coll. Arbogast – Chapelet, prêt M. Heidinger – Dema, coll Arbogast – Chat momifié, Musée du Pays de Hanau à Bouxwiller, Deux petits balais (réplique), prêt M. Macchi via l’Ecomusée d’Alsace.

Retour haut de page