MENU

Divinités masquées

Viennent ensuite les divinités masquées : ce sont les Egungun (revenants) et Oro (esprits des morts), qui vont de pair, Zangbeto et le Bligede (gardiens de la nuit), le Caleta (vodoun d’inspiration brésilienne). La particularité de ces divinités masquées est qu’elles sont principalement réservées aux hommes, tandis que les femmes sont largement représentées dans les autres cultes.

Enfin, on retrouve quelques vodouns transversaux dans chacune des grandes familles : Legba (médiateur du panthéon, divinité protectrice et virile), Toxosu (enfants nés morts ou anormaux), Dan (le serpent arc-en-ciel), Gu (le dieu du fer).

Les divinités du panthéon reflètent essentiellement des forces naturelles, des ancêtres divinisés, des puissances spirituelles. Elles permettent de maintenir une harmonie entre les hommes, leur groupe social et culturel, et la nature où ces derniers puisent ce dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur existence.

À Abomey, le panthéon est sous l’autorité hiérarchique de Zomandonou, fils anormal d’Akaba, appartenant à la famille vodoun Tovodoun-Nensuxwe, ancêtres de la famille royale. Ainsi, le panthéon se trouve directement lié à la cour du roi, et le grand-prêtre de Zomandonou est le chef de la cour suprême du vodoun, un collège religieux de sages.